Couverture du livre "La main invisible"
Dans l’évolution du système sociétal, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle.
La mauvaise est que nous sommes assis sur deux bombes, celle du climat et celle des inégalités. La bonne est que des solutions existent, qu’elles sont connues, praticables, démontrées et financièrement réalisables.

Malheureusement, leur mise en œuvre se heurte à un obstacle incontournable: le dieu du marché ne les valide pas. Il faut savoir que le MARCHÉ a remplacé Dieu et que nous avons remis notre liberté entre ses mains. Le marché, ses pompes et ses oeuvres  sont devenus insidieusement la religion dominante des peuples et des gouvernements. Hors du marché, point de salut !

Ce livre montre d’abord comment nous en sommes arrivés à cette domination de la main invisible qui conduit le système sociétal sur une voie sans issue. Il explique ensuite que cette marche n’est pas irréversible à condition toutefois de renverser sans traîner l’idole  de ses autels.

L’auteur

Alain Tihon a une longue expérience professionnelle dans de nombreux secteurs, en particulier celui des banques, et une expertise de consultant pour les entreprises et organisations non marchandes.

Depuis longtemps, il s’est intéressé aux problèmes posés par une croissance débridée et à la nécessité de remettre l’économie et la finance au service de la société.
 
Il a publié « Les attracteurs informationnels », Éditions Descartes & Cie, Paris, 2005, ainsi que divers articles sur les problèmes sociétaux et la responsabilité sociétale des entreprises.
 

Critique du livre: Pour press, JPA, Entre les lignes
 
Pour se procurer le livre:
En librairie:
Namur Papyrus